10/01/2015

Viens Biquette! - Hopla Geiss! - Restaurant 1060 Bruxelles

hopla.JPG

Ben oui, il paraît que Hopla Geiss, ça veut dire "Viens, Biquette" en français de l'intérieur. La France de l'intérieur, c'est ainsi que certains alsaciens nomment la France qui n'est pas l'Alsace, voilà, c'était pour introduire le sujet (et non quelqu'un d'autre) , à savoir la dernière création de Nicolas Scheidt, chef adulé de la critique pour La Buvette (j'aime encore bien) et patron également de l'enseigne créée alors par Pierre Lefevre (maintenant aux commandes de l'excellent King Kong), le Café des Spores.

Donc, le chef Scheidt nous propose une cantine à Flammekueche, la tarte flambée alsacienne, une pâte à pain très très fine  (comme une pizza qui serait très fine, donc) avec dessus de la crème, des champignons et même du Münster, si on veut. Quelques autres plats terroir complètent l'offre.

On s'assoit sur des tabourets, on commande une bière dans l'air du temps (turbo-amère, mais j'aime ça) une flammekueche forestière (pourtant on est à Saint-Gilles, mais la frontière est en haut de la rue) avec dessus des champignons, de la crème et une sorte de coulis de persil.

Ca percute bien tout de suite dans le gosier, surtout l'alliance crème-coulis vert, champi, ça refroidit assez vite, mais ça reste très bon, on se régale.

Entretemps, j'ai pas bien regardé s'il y avait des vins alsaciens mais on me propose au verre un cépage ancien rouge du sud d'un vin mouvance nature à cheveux longs qui s'avère très bon, sur le fruit avec une belle acidité comme disent les chroniqueuses.

Je suis juste un peu mal assis sur le tabouret en bois où j'ai l'impression de ne poser qu'une seule fesse à la fois, mais c'est un peu de ma faute (parce que je n'avais qu'à avoir qu'une fesse, non je ne suis pas gros.)

Ensuite, j'ai encore faim, ce qui est normal, on avait partagé la pizza d'Alsace en deux et je choisis la saucisse qui vient avec une salade de patates et une moutarde mélangée à de la confiture de prunes. La saucisse est fort bonne, la moutarde aussi, la moutarde est géniale, de fait, mais la kartoffelsalat manque un peu d'assaisonnement et de vivacité pour mon palais ravagé par des décennies de plaisirs gustatifs intenses. Mais , c'est bon, hein, même très. Allez, je fais mon beauf, mais je trouve que l'assiette se présente un peu... "petit bras" surtout après la gourmande flamme-vous-avez-compris qui fait presque un mètre carré.

Bon, entretemps on a sympathisé avec les deux voisines de la table d'à côté, ce qui tend à montrer la bonne énergie du lieu, et on goûte à la version au münster et cumin super goûteuse, bien riche aussi.

Brefff, 50 euros, ça peut paraître beaucoup à certains pour un restaurant minimaliste, moi, je suis comme bibendum, je ne regarde que l'assiette, j'ai mangé pour peu d'euros des trucs très très bons qui ont satisfait ma gourmandise, à l'heure où j''écris j'ai bien tout digéré, on dit merci qui? Merci, Biquette! (Marsi Geiss!)

Hopla Geiss.

Chaussée d'Alsemberg 108

Ouvert que le soir, et pas tous les jours.

18:53 Écrit par Carlo dans Restaurants | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.