10/06/2012

Le Coin des Artistes

 

 restaurants, chefsA propos de meilleur restaurant du monde (voir ci-dessous le billet sur Noma), il ne faut jamais oublier que quand on faim, c’est le meilleur restaurant le plus proche de chez soi. On prend un rayon de 500 mètres, et hop on dit qui c’est le meilleur, et oui, Le coin des artistes, c’est le meilleur restaurant de mon petit monde de quand je suis animé d’une vraie gourmandise, vous savez celle qui vous fait rêver d’escalopes de foie gras, d’andouillettes, ou d’oeufs en meurette plus que de lasagnes de courgettes au dashi.

Voilà donc un excellent bistro de quartier?

Oui, en quelque sorte, même si c’est quoi un bon restaurant de quartier? Un restaurant qui est bon juste quand on a pas envie d’aller plus loin que son quartier? Un resto qui ne mérite pas plus que le voyage à pied, même pas un petit peu d’eurosuper 98?

Le Coin des Artistes, c’est vrai, a une tête de resto de quartier. Une rue un peu moche, sur un coin un peu moche, mais on rentre, il y a des tables, une cuisine, une ardoise à vins d’au moins trente mètres carrés, deux ardoises à suggestions qui n’en peuvent plus d’annoncer des trucs de gourmand de dingue.

Le patron-chef cuisinier, Jean-Yves Pletsier a une vraie tronche, une gueule à la Michel Simon. Avec une dégaine pareille on s’attend à se faire engueuler, genre: “Mange et bois ça et tais toi”, pas du tout. Sous son air bourru, canaille comme disent les chroniqueurs gastronomiques, il est timide, réservé,  voilà un patron qui ne viendra pas vous scotcher la table pendant deux heures, juste s’enquérir de votre bonne humeur gourmande.

Le maître d’hôtel, sous des allures de Laurent Voulzy jeune et désinvolte connaît par coeur sa carte des vins et m’a percuté la soif d’un Brouilly 2009 de chez Descombes qui m’a gentiment retourné. Je parie que Robert Parker ne sait même pas où il habite (Descombes, pas Voulzy jeune)

Alors c’est bon? Oui, mais c’est sûr, c’est pas consensuel! Ici, même quand il fait chaud il y a du cassoulet, des andouillettes, de l’entrecôte, des frites et du beurre. Je pense aussi – et ne dis pas que c’est bien – que on peut se faire une vraie soirée Koh Lanta si on demande à Jean-Yves le Salers à point voire bien cuit avec un coca.

Alors, en définitf qu’est ce qu’on aime au Coin des Artistes? Petit préalable: dans notre bonne ville de Bruxelles, il y a pléthore de bistrots, bar à vins, brasseries qui promettent de s’occuper de notre gourmandise et qui souvent m’ont déçu avec des frites médiocres, des viandes nobles mal cuites, des américains sans goût, des boudins compote à la compote sans morceaux, et même pire, des desserts au fruit de la passion (Merci Alain Chabat de rappeler que le fruit de la passion c’est l’horreur dans les desserts).

Chez Jean-Yves, il y a plein de défauts. C’est un peu lent, c’est parfois un petit peu lourd – mais il faut composer son menu avec soin – c’est toujours un peu salé, corsé, dense, mais toujours ça fait boum dans la bouche.

Il faut y aller avec l’appétit solide, ne pas se bafrer toutes les rillettes qu’il vous donne avec le pain, prendre comme je l’ai fait pas plus tard que mercredi, juste des artichauts à la barigoule en entrée (Enfin, il arrive à charger les artichauts aussi, mais diantre c’était bon!), une andouillette pour suvre, du Brouilly par dessus tandis que ma voisine de table – une femme de goût qui apprécie le voisinage d’un amateur d’andouillette- fondait sous le foie gras et son mari de défaillir de joie avec le magret.

Allez, on n’y va pas tous les jours, mais sous des allures de bistrot de quartier, voici un lieu habité, habité d’une intention véritable de manger de la viande saignante, des sauces qui saucent, des légumes goûteux, des vins qui étanchent la soif, des bas armagnacs qui ne m’empêchent même pas de remonter la rue!

Le coin des artistes,

5 rue du couloir

1050 Bruxelles

02 647 34 32  Du mardi au samedi (pas le samedi midi)

06:57 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : restaurants, chefs |  Facebook | |

Commentaires

bonjour Carlo,
notre rencontre chez le creuset m'a fait découvrir votre entreprise avec plaisir ! sans passer la brosse à reluire, j'ai beaucoup aimé l'article sur le coin des artistes, qui décrit parfaitement l'atmosphère du lieu ! quel personnage ce jean-yves Pletsier ! je le connais depuis plus de trente ans et j'ai apprécié souvent ses talents, son humour, sa dégaine et surtout sa compagnie ! c'est un véritable artiste mis à part que sa cuisine ne se contemple pas, elle se mange !
au plaisir ! philippe

Écrit par : BOCAUX PHILIPPE | 19/08/2012

Brouitty 2009 est l'une des marques de vins haut de gamme en Belgique. Personnes célèbres l'utilisent dans des fonctions importantes à travers le monde. Même si il est trop coûteux par rapport à d'autres marques de vins premium, il est l'un des vins plus haut vendus dans le monde.

Écrit par : http://poweredwebsite.com/ | 06/03/2014

Les commentaires sont fermés.