17/06/2010

"Il y a deux ingrédients dont on ne peut se passer, l'huile d'olive et la générosité" (F.P.)

ercole valutazione

Dégustation à l'Ercole Olivario, mars 2010. Photo Corinna Cadetto.

On parle toujours de l'huile d'olive, alors que, à l'instar du vin, de la bière ou du fromage, il y a des huiles d'olive.

Dans toute la Méditerrannée, on assiste depuis vingt ans à un véritable renouveau de l'huile d'olive, avec des producteurs fiers de leurs terroirs, de leurs variétés locales.

En Italie, depuis 1990, un concours se tient chaque année à Perugia dont le but est de valoriser les huiles de terroir, d'appellation.

Les huiles sont notamment classées suivant l'intensité de leur fruité: intense, moyen ou léger.

Oui, des huiles d'olive, parce que l'huile est un ingrédient fondamental de la cuisine, qui apporte des notes tantôt erbacées, tantôt fruitées, épicées ou mêmes fortes et piquantes.

Une bruschetta, une salade de tomates, un spaghetti alle vongole ou un pesto vous donneront des émotions gustatives différentes d'une huile à l'autre.

Non, il n'y pas de meilleure huile d'olive (on nous pose souvent la question)!

Et paradoxalement, quand vous avez plusieurs huiles d'olive (bien rangées à l'abri de la lumière dans votre garde -manger) vous pouvez simplifier votre cuisine, car la meilleure tomate avec la meilleure huile d'olive et la meilleure fleur de sel, c'est plus que de la gastronomie.

Et quand c'est pas la saison de la tomate? Ca marche aussi avec les oranges, essayez!

 

 

09:51 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.