07/02/2009

Kuroda Senseï

 

 kuroda

M. Toshiro Kuroda est un maître, un vrai. Arrivé en France dans les années 70, ce grand intellectuel japonais très francophile se lance - après avoir fait journaliste pensant des années - dans la restauration il y a cinq ans.

Ca ne lui est pas tombé dessus par hasard, mais pas du tout. M. Kuroda a la passion des produits de son Japon natal (de son terroir si vous voulez) chevillée au corps. Nous, pauvres européens ignares, misérables vers de terre, nous pensons que si nous mangeons japonais, on va boire DU saké. Or, le saké, c'est pire encore que la bière en Belgique ou le vin dans le sud de l'Europe. Il y en a des centaines, dont la qualité varie en fonction du riz utilisé, du degré de polissage, du vieillissement, de l'art du producteur...Un vrai monde de parfums, saveurs, douceur, force, arômes...Avec cette différence essentielle avec le vin que le saké est éphémère...Sans parler de cette merveille qu'est le mirin, sorte de saké refermenté doux, ou le su -vinaigre de riz - aux subtiles nuances.

Quand je pense que nous disons "la sauce soja"...Et que la VRAIE doit être fermentée avec lenteur, afin de réveler des arômes qui vous envahissent la bouche en délivrant cette fameuse saveur "umami"...Nous ( jipé san, sergiosan, toutasan et moimêmesan) avons passé deux jours à nous faire japoniser par M. Kuroda - un rayon japonais riche de ces saveurs incroyables va bientôt coloniser une partie de l'espace Mmmmh! - et nous sommes encore sous le coup de la violence délicate des sensations...

Car en effet outre (joli, ça non?) les sensations liées à la dégustation de ces produits à l'harmonie parfaite, nous avons déjeuné-dîné-déjeuné dans les trois restaurants de M. Kuroda.

Chez Momonoki http://isse-et-cie.fr/momonoki/; le tonkatsu (porc pané) du déjeuner, khhhroustillant à mort et une petite soupe miso pour rincer, thé vert pour le detox...

Issé, tempura et tapas http://isse-et-cie.fr/isse/ nous à fait vibrer avec sa cuisine fusion, accompagnée de sakés merveilleux - oui même un saké chaud - rien à voir avec l'ordinaire habituel des restaurants japonais qui sont à la gastronomie japonaise ce que le bolo-escalope-crème-tagliatelle sont à la cuisine italienne

Enfin, mardi midi, déjeuner chez Bizan, http://isse-et-cie.fr/bizan/ le bento d'anthologie...

M. Kuroda et ses produits seront chez Mmmmh! (92 chaussée de Charleroi à 1060 Bruxelles pour ceux qui ne le sauraient pas encore) le week-end du 21 et 22 mars; ce sera le début de l'aventure d'un rayon japonais unique en Belgique.

J'aurai aussi le privilège d'inviter M. Kuroda à causer avec moi dans le poste, samedi 21 mars (sur la Première 96.1 , tous les samedis l'émission "Bientôt à table" avec la très délicieuse Sophie Moens et ma pomme, qu'on se le dise), je me mettrais bien au japonais pour l'occasion rien que parce que je me dis que tout ça serait encore meilleur en version originale sans sous titres...


 

tt

Touta commence le marathon...

 

canard

 Canard confit au mirin, chez Issé 

 

bento

 Le bento de Bizan...

 

 

07:02 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.