07/09/2008

S'il te plaît cuisine-moi un mouton!

 

Bon, ça y est je viens de commettre un crime de lèse-littérature, tout ça pour parler d'un produit exceptionnel, l'agneau des prés salés de la baie de Somme. Encore une AOC française, obtenue en 2006, pour soutenir un un produit de qualité, qui comme on le murmure de bouche de berger à oreille de berger, a toujours fait partie de la baie.

Moins connu que son cousin de la baie du Mont-Saint-Michel, l'agneau d'Estran (c'est le nom que vous pouvez lui lire sur le gigot dans l'étal du boucher) se nourrit de ces plantes sauvages qui abondent sur ces fameux prés salés, prairies recouvertes par la mer lors des grandes marées: l'appétit aiguisé par l'air marin, notre agneau se régale de salicornes, armoises maritimes, asters...qui lui parfument maginifiquement la viande...

Entre la moule de bouchot et le cuissot, dans ces contrées vivifiantes, mon coeur balance. Je n'ai toutefois pu me retenir de dévaliser le boucher local d'un train de côtelettes, que je me suis contenté de parfumer au sel aux herbes de l'île de Ré, on reste dans le même iode, pour le plus grand bonheur de quelques unes. J'ai aussi ramené une magnifique andouille locale à base de chaudins de porc (ben oui des boyaux, on peut pas tous les jours manger du filet pur, allez, restez, je vous jure que ça ne sent pas!) que je me promets d'exécuter à 180° pendant 45 minutes, suivant les recommandations de l'homme de l'art. 

agneau

 

 

 

 

 

D'ailleurs, si mon karma me le permet, je veux bien faire une partie de vie de mouton de la baie, à manger des salicornes et à avoir un ciel pareil qui ne nous tombera pas sur la tête (qui a dit que ce week end il allait faire mauvais, au moins 4 heures d'un temps magnifique)

 baie de somme

21:22 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

C'est bon au barbecue ?

Écrit par : Bill Glodion | 07/09/2008

l'agneau d'Estran Mon cher Carlo, lors de votre prochain voyage dans cette region superbe qu'est la baie de Somme, faite donc un saut au restaurant la Marinière, 27, rue de la Porte du Pont au Crotoy et goutez y l'agneau des prés salés aux oreilles de cochon. Non, non, je vous laisse la surprise !!!!

Écrit par : Patrick | 20/10/2008

Les commentaires sont fermés.