21/01/2008

C'est arrivé à Jouy Lès Reims

 

7CFC1B3E-A426-439e-BBE0-657DEB360FE1

Petit week-end très intense dans différents vignobles de France (Champagne, Côte de Nuits et massif d'Uchaux en Côtes du Rhône, et de tout ça je causerai dans les jours prochains), et première étape donc, chez un "spotting JP", les frères Aubry, à Jouy.

Les frères Aubry, c'est des archéologues-artistes du vin de Champagne, rien que ça. Archéologues car ils ont littéralement exhumé des cépages pratiquement disparus (et pourtant bien répertoriés par les règles de l'Appellation), et artistes parce qu'avec ces cépages ils élaborent des cuvées fruitées, élegantes, suprenantes, qui laissent percevoir des sensations que l'on ne connaissait pas habituellement dans le Champagne.

Et d'abord, ce qui fait plaisir chez Aubry, c'est qu'avant de faire des bulles, voire de la mousse, on y fait du vin! D'ailleurs dans le temps on disait "vin de Champagne", alors que de nos jours on a tendance à dire "Champagne" comme si c'était du soda...

Soit, et pour illustrer au mieux qu'est ce qu'il est dit plus haut, il me faut citer la cuvée "Blanc DES blancs" (plusieurs cépages blancs au lieu du seul chardonnay"), qui est appelée "sablé" ce qui veut dire, de fait, "crémant", donc peu pétillant...Une bulle fine, très harmonieuse, une douceur et une vinosité remarquables, de la très belle ouvrage, on est ici, passez-moi l'expression, bien loin de la roteuse...

Donc, M. Aubry-le-Bourru (cet esthète un peu abrupt aime vous demander à tout bout de champ si sa démarche "vous choque?"), chapeau pour ce travail éblouissant de recherche et de passion, et promis, la prochaine fois qu'on vient, on oublie pas le "blanc de boeuf"!

 

15:38 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : adresses |  Facebook | |

Commentaires

recette j'ai envie de faire la recette proposée

Écrit par : philippe | 19/02/2008

Les commentaires sont fermés.