20/11/2007

Mmmmh! au salon du livre gourmand

Salon du Livre Gourmand 2007 135

Ce week-end, les équipes Mmmmh! sur tous les fronts! Tandis que "les événements extérieurs" organisaient un team building culinaire de 150 personnes à Prague, que Patrick nous représentait à Anvers au salon "Delicious" avec Filip, Luc, Rachida et Bert; une équipe participait au "salon du Livre Gourmand" qui accueillait cette année un "village des saveurs" avec des cours de cuisine, des gaufres, et des cornets de frites (non les cornets de frites c'était dimanche au cinquantenaire).

Quelques nouveautés au niveau des livres -j'ai même pu serrer la main de Trish Deseine qui a commis un superbe "goûts de luxe" que voilà:

 

ou encore Le splendide "L'air du temps" du chef San Degeimbre:

BOITEfr.jpg

...Et une participation remarquée de la Slovénie ce qui m'a permis d'apprendre que la truffe blanche d'Alba, c'est eux qui l'ont inventée, mais c'est les italiens qui leur ont piqué l'idée. C'est pour rire, ça a l'air très joli la Slovénie, et l'huile d'olive a...du goût, on va dire... pour les hommes, les vrais.

Sur le stand Mmmmh!, un assortiment du "store Mmmmh!": des verrines et des siphons avec Matthieu, des dégustations d'huile d'olive et de vinaigre balsamique avec votre serviteur ( oui Madame, de l'huile d'olive le matin!) et une démo "sushi" par Touta qui a tenu le public en haleine pendant au moins deux heures, cuisson du riz comprise! De beaux échanges avec un public très compétent et passionné de la chose culinaire,  le plaisir de voir s'éclairer nombre de visages à la dégustation d'un vinaigre balsamique "tradizionale" de 12 ans d'âge, un week-end bien "chaud", mais plein de belles choses...

 

15:02 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

14/11/2007

Hervé This chez Mmmmh!

 

blocQui ne connaît pas Hervé This ? Chercheur à l’INRA, écrivain créateur de la « gastronomie moléculaire », Hervé This n’a de cesse d’expliquer les phénomènes chimiques et physiques de nos casseroles. Scientifique, il pourfend les idées fausses ; passionné du goût, il propose sans cesse de nouvelles pistes à la création culinaire. Pour lui en cuisine, « le beau c’est le bon », et ce n’est pas qu’un simple formule. Parce qu’on est vernis – et avec l’aide de nos amis du « Salon du Livre Gourmand » de ce week-end qui vient -  Hervé This était pour deux petites heures chez Mmmmh! hier après-midi, pour une séance d’initiation à cette science fabuleuse qu’est la « gastronomie moléculaire ». Deux heures de bonheur, de démonstrations, de science pleine de conscience, de culture et de passion, le tout emballé dans une verve drôle et plus qu’enlevée. Hervé This donne l’impression de faire l’exercice avec la fraîcheur de la première fois, tout en faisant état de la maîtrise de l’homme de science de grande expérience. Une leçon de choses, de sciences, d’humanité, de culture et surtout de combat quotidien contre l’ignorance, terriblement utile !  

HT

Hervé This et l'"oeuf parfait" hier chez Mmmmh!

06:58 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

03/11/2007

A bout de soufre

CAVISTE - BAR A VINS NATURES

Rue Tasson-Snel 11

1060 Bruxelles (Saint-Gilles)

TEL/FAX: 02 537 27 00

On aimerait pouvoir écrire ce qui va suivre plus souvent: Juste!!!

Oui, dans ce petit bistrot échoué rue Tasson-Snel (où çà?), qui doit faire trente mètres carrés quand la porte est ouverte, à part la rue (bon c'est facile, c'est une rue qui relie la rue Defacqz à la chaussée de Charleroi) , tout est incroyablement, terriblement, pertinnemment juste!

D'abord, les vins, avec le moins de SO2 possible (ça permet de se lever à l'aube le lendemain -presque- sans dommage), ensuite la cuisine.

Je sais que l'expression vaut son pesant de pseudo-terroirrerie, mais il s'agit d'une vraie cuisine de bistrot, avec juste ce qu'il faut de personnalisation et de fraîcheur.

Rien ne manque, mais surtout rien de trop sur le tableau noir, tout donne horriblement envie de tout goûter, de faire honneur à des produits de ... terroir, et oui, et alors? Quand on aime tout, on adore, surtout quand ça sonne aussi clair que là, et,  cerise sur le gâteau, l'assiette tient les promesses de la carte...

Nous avions hier colonisé les restaurant avec l'équipe Mmmmh! (et je suis bien placé pour savoir que c'est la moins bonne façon de découvrir un resto que d'y aller en groupe), et, dans nos assiettes, sous nos yeux et papilles en folie:

Un pressé de jambon (ou était-ce du pied de porc?) fondant de la mort en mise en bouche...

Une petite assiette de saucissons parfaits pour suivre...

Une saucisse de Toulouse, flanquée d'une douce purée de panais, petits légumes juste cuits, parfaits...

Quelques fromages, Reblochon, Tomme de Savoie, Fourme d'Ambert, du bon, du net, peut être manquait il un truc un peu plus couillu, mais vraiment, c'est pour chipoter...

Et enfin, un "cremet", une sorte de fromage frais (ça doit être l'ancètre du gervita ;-)) avec un coulis de fruits rouges. Le "cremet" était servi dans sa "gaze", je savais pas que ce genre de choses existaient encore, c'est le genre de trucs dont me parlait ma grand-mère (toujours placer la grand -mère quand on parle de terroirs, ça fait de l'audience)

Bon c'est vrai que sur la fin, ça faisait un peu fromage sur fromage, mais vous connaissez la chanson, tout est une question de modération sur les quantités....

"A bout de soufre": en général, les jeux de mots un peu bancals (bancaux?) me font moyennement rire; mais ici qu'est ce qu'on s'en fout, c'est juste, bon, jouissif, et...rare... 

 

 

06:51 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : restaurants |  Facebook | |