14/12/2006

Bonnes feuilles

Bon, allez, le temps de récupérer mes photos que j'ai faites la semaine dernière lors du cours de Sang Hoon Degeimbre (j'en ai déjà causé plein de fois, mais là je précise, que cette année il est espoir pour la deuxième étoile, et c'est vraiment tout le mal qu'on lui souhaite), je vous propose deux bouquins qui n'ont rien à voir mais qui ont le mérite d'être passionnants chacun dans leur registre qui n'a rien à voir...

Une histoire mondiale de la table d'Anthony ROWLEY

Un titre ambitieux (pas si ambitieux que ça parce que l'auteur nomme le livre "une" ... histoire de la table et non pas "l'histoire"...la nuance est importante) et surtout une réflexion passionnante sur ce monde de la table, toujours au centre (et aujourd'hui plus que jamais) de débats où s'affrontent le nouveau et l'ancien...

Dans un autre registre, on l'a dit,

La cuillère d'argent La cuillère d'argent, un grand classique en Italie, le livre de cuisine le plus vendu en Italie...et à ma grande honte, j'avoue que je ne le connaissais pas. Ce livre fait partie de ces livres de cuisines qui sont des "assemblages", des "codex" de recettes, reprenant des fameuses recettes dites de "base" (le mot m'énerve, mais soit...) et énormément de classiques, c'est toujours utile pour recentrer parfois certains débats. Il ne s'agit certainement pas d'un livre d'auteur, et pour le comprendre (même si l'édition française est fort adapté) il faut quelque peu le mettre en perspective avec le contexte et l'époque de son écriture. Toutefois cette édition actualisée a un mérite supplémentaire, la présence à la fin de l'ouvrage d'un ensemble de menus de chefs d'aujourd'hui, dont Iaccarino, Vissani et Nadia Santini, ça fait quand même du beau monde et des menus que l'on va se refaire rien que pour le plaisir...

 

09:29 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Poudre de homard Urgent Bonjour, Je voudrais connaître le procéssus pour faire de la poudre de homard. C'est la saison ou nous avons des carcasses à récupérer.
Soit on fait réduire un fond de homard avec les carcasses sans les brûler. et ensuite on passe le tout au mixer bien fin. Est-ce correct?

Joyeux Noël et Bonne culinaire pour année 2007
A nos fournaux

Écrit par : Georges De Méyère | 24/12/2006

j'aime ...ce livre. L'idée même d'avoir entre les mains - et par la suite en bouche - toutes ces recettes qui font de la cuisine italienne la légende qu'elle est, a fait pétiller mes yeux. Je l'ai dès lors offert à mon homme, qui n'est autre que mon cuisinier attitré, pour être certaine de n'en rien rater.

J'aime aussi... votre blog:-)

Une newsletter en vue?

PS: bonne année

Écrit par : valérie | 04/01/2007

Les commentaires sont fermés.