25/10/2006

San Degeimbre, finalement chez lui

Ceux qui me lisent, les autres tant pis pour eux ;-)), savent que nous avons parfois le privilège d'accueillir San Degeimbre dans nos espaces pour des cours de cuisine où il est question de cuisson à basse température, émulsions, sphérifications, azote liquide et autres petites merveilles gustatives, certes un peu scientifiques, mais c'est pour la bonne cause, celle du goût et de la découverte, et c'est un peu ça qu'on aime...Alors il y a déjà deux dimanches, une presque demi-journée de bonheur, passée à explorer un menu dégustation passionnant, en compagnie de mon camarade François et de sa fiancée. Quant à moi j'étais accompagné d'une gastronome de plus en plus avertie qui a tout goûté, (presque) tout mangé, et qui a même mis son nez sur tous les verres de vin, voire trempé ses lèvres...

chiara menu

 

entrée

Je vous livre les photos dans le désordre, et même pas exhaustives, juste pour le plaisir, certaines bonnes choses n'ont vraiment pas besoin de longs discours...

 

bouchot

 

noix

 

lapereau

 

foie gras brulé

 

éprouvettes

 

Au final, l'impression certes d'être resté un long moment à table, pas spécialement dans mes habitudes, mais surtout, d'avoir pu percevoir combien un chef peut avoir de choses à raconter à travers ses assiettes, ses découvertes, ses recherches, son travail; une vraie leçon de savoir faire et de savoir vivre...

Et, pour la petite histoire de mon estomac, huit services aux portions justes, ça permet juste comme il faut de poursuivre son petit bonhomme de chemin culinaire. La preuve, j'ai facilement retrouvé l'appétit le soir venu pour une épatante assiette de "penne alla Norma" bien authentiques (tomate, aubergines, ricotta salée) de Valeria...

 

norma

 

19:26 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

20/10/2006

De la cuisine et des vins

people

Et non du pain et des jeux...Quoique, la cuisine est un jeu, et de fait, si on cuisine, il y a à manger...Donc, comme promis samedi, avec juste quatre jours de retard, les photos de la soirée "cuisine et vins d'Italie" de...samedi, avec un tof groupe, tous très forts et appliqués, et surtout curieux de cuisine, un vrai bonheur d'échanges et une soirée très agréable, avec tout le monde sur le pont encore sur le coup de minuit...A suivre sur le blog: un déjeûner d'anthologie dimanche dernier chez San degeimbre (l'"Air du temps" à Eghezée), le temps de comprimer un peu les photos, et je balance la sauce...

montrer cèpes

un amateur éclairé de cèpes montre à tous comment les nettoyer

salade dépinards

petite salade tiède d'épinards, cèpes et châtaignes

barbera

 

Le vin "velours" de la soirée, un très beau "barbera" d'Alba...Après un sauvignon du Frioul, un valpolicella "classico" "superiore".... Et un surprenant "ansonica" (cépage autochtone) de Sicile...

Nous avons également préparé des "linguine" au pesto de roquette, une roulade de chou farce de veau et de parmesan...et une "panna cotta" au coulis de framboises....

09:20 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

08/10/2006

Back to the blog

racine de cerfeuil

Les ruches Mmmmh! de la chaussée de Charleroi et de la Burburestraat bourdonnent d'activités et ne laissent pas beaucoup de temps à l'activité bloguistique, ceci expliquant cela, je n'ai pas raconté grand chose de ma vie culinaire ces dernières semaines...Voilà, vous avez donc échappé à mes loghorrées, mais vous ne perdez rien pour attendre, la vie prochaine de mon nez, ma langue et mon estomac vous parviendront pour l'avenir par le menu, j'en ai fait le serment sur le Gouffé en édition originale qui poussière dans ma bibliothèque..En attendant, vous avez échappé... à mon dîner (merci Jérôme) au Fourneau  (conceptuel comptoir complexe légèrement psycho rigide); au compte rendu de la visite récente des toujours plus grands Anthony Delhasse (l'Hostellerie du Postay) et San Degeimbre (l'Air du Temps) (les "moléculaires" de Wallonie, bien qu'ils n'aiment pas être catalogués de la sorte); aux détails de la journée Ruinart à Reims (mais Touta a commis un chef d'oeuvre de drôlerie sur son blog, j'en ris encore de me voir si belle ;-)),  à notre retour au Thien Long après une trop longue absence, vous avez encore échappé à mon intérêt soudain et immédiat pour les bières belges un peu rares (merci Bert), enfin, je crois que je m'intéresse de plus en plus à tout (vraiment tout) ce qui se mange, tout (mais tout, sauf si c'est sucré avec des bulles et que ce n'est pas du moscato d'Asti) ce qui se boit;vous êtes vernis, je vous épargne mes lectures du moment (A boire et à Manger de Périco Légasse et Roger Feuilly), celles que je n'ai pas encore commencé, mes ratages magistraux (mozzarella in carrozza inopinément cuite à la vapeur) et une horreur alimentaire...(un arrêt dans un fast food entre Bruxelles et Anvers, j'avais trop faim...)Vous n'échapperez pas à mes petites bouffes du quotidien... juste histoire d'inaugurer mon canon-reflex-numérique tout neuf tout beau, que je crois qu'il va me falloir dix ans pour maîtriser le mode d'emploi...Un petit magret de canard, salade tiède de grenailles à la graisse (mono-insaturée) de canard, et, tout près, un petite "fondue" de racine de persil (merci Christian) (la photo est au dessus, c'est pas des pommes de terre), le tout flanqué d'une salade de mâche à l'huile de noix pour les oméga, et pour le goût, vive l'huile de noix, qu'il faut impérativement garder au frais...

magret

grenailles

Et tiens tant que j'y suis, une enième "revisitation" des pâtes à la tomate, avec des "paccheri" (de chez Setaro) avec des quartiers de tomates "roma", juste mis à confire dans le wok avec couvercle (merci M. Demeyere), fleur de sel,  une gousse d'ail qu'après je jette, de l'huile d'olive très verte et fruitée, et une pointe de harissa, dont les parfums de cumin et de coriandre apportent une pointe d'Orient qui n'a rien à faire là en théorie, mais qui réjouit bien, et du parmesan, ce qui, sur le papier à l'air antinomyque aves les parfum susnommés, mais qui "fonctionne" très bien...

wok tomates

rigatoni harissa

 

14:07 Écrit par Carlo dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |