05/07/2006

 Pasta galaxy

Non, je ne dors pas, non je ne suis pas en vacances, que du contraire, mais là ce matin, ça me gratte et ça déborde j'avais envie d'en dire un peu sur les dernières aventures de mon estomac ...Samedi dernier, donc, petit "deipnon" pâtes, avec les "pasta freaks" de histoiredepâtespointnet, et au menu, des recettes de toutes origines, depuis Babylone (on dirait du reggae des années 70; Babylon, tchoukaboum, Babylon, tchoukabam...Que les fan de reggae m'excusent pour cette saillie matinale malheureuse), depuis Babylone, disais-je, avec cette sorte de couscous à gros grains, surmonté de petit salé et délicatement parfumé à la tripe (photo) ...en passant par la Sicile avec des "maccheroni" au chou fleur et anchois, les Pouilles, avec des "orecchiette con braciolette" (avec des petites roulades de boeuf, cuites au vin rouge et à la sauce tomate), ou encore la Sardaigne, avec la "fregola" qui est une sorte de ....couscous à gros grains...qui rappelle les pâtes babyloniennes...Comme quoi le monde des pâtes, de l'Orient à la Méditerranée, est d'une étendue qui donne le vertige, et où les découvertes de raretés (comme la fregola) nous projettent parfois des millénaires en arrière...Waaaah, il faudrait une musique de circonstance...Genre guerre des étoiles...Que de pâtes, que de façons de les cuire, que de façons de les accomoder...Toutefois, si les pâtes ont en commun (c'est un élément de la définition des pâtes) d'être cuites dans une chaleur humide, dans de l'eau chaude, quoi, l'histoire de cet aliment a forgé, pour certaines recettes, des usages, des façons, qui ne souffrent pas la discussion. Ca y est, on arrive au moment dogmatique... Je dis ça parce que je vois souvent fleurir dans les media, et le web en est un, des méthodes de cuisson de pâtes où l'on voit pas mal d'horreurs, genre, rincer, réserver, réchauffer dans la sauce, et j'en passe et des meilleures...Donc, chers lecteurs, je vais dans les semaines qui viennent prendre mon bâton de pélerin, et vous balancer quelques recettes de pâtes, avec les bons gestes au bon moment, les écueils à éviter, et si quelque chef veut contribuer à ce travail en m'expliquant que je suis à côté de la plaque, dégainez, les commentaires, là, juste en dessous sont là pour ça.

Là dessus, bientôt sur le blog, quelques images du cours "nuova cucina italiana" de lundi dernier, et la semaine prochaine, un compte rendu exhaustif de notre "symposium" (:-)) Mmmmh en Loire qui commence vendredi, avec, au "road book", l'organisateur number one de symposia (pluriel de sympoisum, non?), j'ai nommé Christian Niveau...

10:52 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

Ben euuhhhh..... Je n'ose pas faire de commentaire sur une telle fin de post !!

Écrit par : Christian | 05/07/2006

Fregola ? je ne connaissais pas du tout ... en plus je suis curieuse des recettes futures sur les pâtes. Ceci dit, j'ai entendu ce matin un petit commentaire bien sympa sur le melon au jambon ... Bon, l'été sera gourmand !

Écrit par : Michèle | 06/07/2006

La fregola J'ai enfin commencé à ajouter les recettes de cette soirée pâtes et j'ai commencé par la frégola sarde. Nous avions choisi la fregola roulée (gros couscous). Dans la version babylonienne (qaiiatu) nous avons utilisé la fregola torréfiée et des pâtes gratées sur une râpe.

Écrit par : Sophie | 11/07/2006

Les commentaires sont fermés.