07/05/2006

Viva m'boma!

 photo "Knack" website

Et point de patates ni saucisses dans mon assiette...encore moins de cervelas...Comme d'hab., j'arrive toujours en retard sur ce genre de trucs...heureusement que j'ai des amis...Bon c'est quoi ce viva m'boma? Une ancienne triperie, transformée en petit magasin traiteur devant et restaurant derrière...Le cââââdre? (toujouuuuuurs le plus important, bien sûr...) Bon, ben une salle minuscule avec des carreaux genre métro parisien aux murs...J'ai lu sur resto.be des commentaires râleurs sur le fait que c'est trop lumineux et qu'on est les uns sur les autres, avec de la fumée et tout; j'ai dû avoir de la chance, mais je ne me suis senti à aucun moment inconfortable...Dommage que la météo annonçait de la pluie, nous aurions profité de la petite terrasse urbaine qu'est juste derrière, prochaine fois...Et l'assiette? Bien, c'est ici et c'est aujourd'hui que je m'arrête de formuler des sentances, des tendances ou tout ce que vous voulez dans le domaine de la restauration...Tenez-vous bien, les trois quarts des plats proposés contiennent des abats, on m'aurait dit ça, avant que ça ouvre, j'aurais pensé je m'dépêche d'y aller avant que ça ne se casse la gueule, et ça fait deux ans que cet endroit est, en langage commerçant, "blindé massacre"...Langue de veau, cervelles, pis de vache, ris de veau, rognons, queue et joue de boeuf...Rhââââ, que du bonheur... Ce n'est pas tout, car, certes la cuisine est ici simple, terrrrroir (ras le bol du terroir, na, un petit mouvement d'humeur politiquement incorrect) copieuse, roborative et l'on pourrait penser qu'elle a été pensée pour ceux qui en ont marre des fanfrelucheries de la cuisine-fusion-nouvelle-du-monde. Non, la cuisine ici elle est simplement intelligente, pas gastronomique, pas artistique au sens "gagnairothissien", mais juste, sans JAMAIS verser dans la caricature...Et ça c'est pêchu! En effet, il aurait été facile de cibler une clientèle de nostalgiques ventrus qui seraient venus ici faire provision mensuelle de gras réconfortant et conservateur...Non, les produits sont ici bien mis en scène, valorisés par des sauces qui ne "couettent" pas..Bon mais keskejaimangé pour déverser cet enthousiasme par seaux? Un petit "pressé" de queue de boeuf avec des poireaux dedans, flanqué d'une petite salade à l'huile d'olive (parfait l'huile d'olive avec ça, une vinaigrette trop appuyée ou pire une mayo aurait tué le plat), puis des rognons de veau à la liégeoise avec des baies de genévrier tout près que j'adore quand d'aventure je mords dessus (la baie bien entendu). Mon ami Eric qui m'a emmené ici - qu'il en soit publiquement remercié face à la blogosphère - s'est terminé avec un "baiser de vierge" (qu'a plutôt la forme d'autre chose que le baiser, mais ça c'est lui qui le dit), un dessert qui fait certes moins dans la "terroireté" - sorbet framboise, meringue, coulis - mais très rafraichissant...

Viva m'boma - 17 rue de Flandre-Vlaanderenstraat 17-1000 Buxelles-Brussel

07:29 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

Commentaires

trop bon! Une addresse que je fréquent assidument depuis plus d'un an. C'est tout simplement extraordinaire pour les personnes qui ne mangent pas avec leurs yeux. En plus d'être bon, savoureux et fait découvrir des plats un peu oubliés, la note reste très légère.

Écrit par : Laurent | 12/05/2006

Beau commentaire. J'y suis déjà allé plusieurs fois. Agréable et délicieux.

Écrit par : biglodion | 19/05/2006

J'y suis allée deux fois et j'en suis contente.
Peut être un jour j'osserai manger le pis de vache? Detestable terreur de mon enfance? Je ne crois pas, mais il y a d'autres choses. Je veux y porter mon frère, non pas pour le taquiner avec de festival d'abats, mais pour épater sa femme parisienne. Je crois que je reussirai.

Écrit par : Gemma | 31/08/2007

et le personnel y est très acceuillant et très très polis

Écrit par : ^-_^ | 15/05/2009

Les commentaires sont fermés.