01/04/2006

Home training

Souvent le samedi je m'enferme dans la cuisine pour faire ensuite subir à mon élevage mes petites tentatives culinaires...Aujourd'hui je m'y suis même collé deux fois...J'ai d'abord achevé un blanc de poulet fermier (j'insiste sur le fermier) que j'avais tout d'abord mariné dans la sauce soja et la worchestermoinslequartsauce (oui Liliane, l'héritier du garum...). Je l'ai saisi à la poêle, et parce que j'écoute les bons conseils de M. Demeyere - qui fabrique les meilleures casseroles du monde -, j'ai ensuite continué la cuisson à feu doux, poêle couverte. Le blanc de poulet reste ainsi moelleux...En fin de cuisson, j'ai monté une petite sauce avec le reste de la marinade, dans laquelle j'ai ajouté un peu de miel de lavande pour ensuite y laisser tomber quelques gouttes de jus de citron...J'ai servi le blanc de poulet "découpé en aiguillettes"comme on dit dans les cartes de restaurant, accompagné de SA petite sauce (réduction de sauces noires du Monde à l'extrait de miel de lavande, pluie de citron - comme on dit dans les restaurants branchés) et parce que j'étais en forme, j'ai garni d'une banane (simplement - bon ok j'arrête) rôtie au piment d'Espelette et beurre salé. J'allais oublier la petite salade à l'huile de noisette... J'ai rempilé plus tard avec un risotto "printanier" (comme on dit dans les restaurants ringards), ou pour une fois, j'ai tout fait à l'huile d'olive...Oui je sais je dis à tout vent que risotto c'est au beurre...Oui, risotto classique, c'est au beurre je n'en démords pas, mais il n'est pas interdit de sortir des sentiers battus, surtout si le but est d'accorder au mieux les ingrédients...Dans le cas qui m'a occupé, les ingrédients c'était: des asperges, des courgettes, des tomates (très peu)  un bouillon de légumes et du parmesan...Je ne rappellerai pas les bases du risotto, vous n'aviez qu'à vous lever pour m'écouter, mais j'avoue que le risotto aux asperges (vertes) croquantes "mantecato" (comme on dit chez moi) avec un peu d'huile d'olive et du parmesan prenait des accents méditerranéens surprenants.. Le meilleur étant ensuite, chacun sur son assiette, de déposer sur le risotto un fin filet de cette huile de Sicile qui m'empêche de dormir tellement qu'elle est bonne, "Ogghiu"...Ca veut juste dire "huile" en sicilien, je ne vois pas comment on aurait pu la nommer autrement; tellement "huile" qu'elle jette aux orties tous les autres qualificatifs...

 

22:36 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

mooie artikels met veel waarde hello ik heb met veel interesse het artikel gelezen en zo komen we ook iets meer te weten over al deze produkten laat nu eens even een verwijzing zetten op uw blog naar de mijne zodat de franstalige bezoekers ook naar mijn blog kunnen komen ( of ben ik geen favoriet meer) joost

Écrit par : joost | 03/04/2006

Met plezier! Beste Joost, dank u voor uw commentaar, ik zet uw adres in mijn blog, zeker ons favoriete galliër...

Écrit par : Karel | 03/04/2006

De Ronde Topfavoriet Tom Boonen heeft voor de tweede keer op rij de Ronde van Vlaanderen gewonnen. In een spurt met twee klopte de wereldkampioen Leif Hoste.

De strijd in de 90ste editie van de Ronde van Vlaanderen barstte los op de Koppenberg. De bult van Melden bracht het beloofde spektakel.
-GUY-

Écrit par : guy verhofstadt | 04/04/2006

Les commentaires sont fermés.