27/03/2006

Art culinaire?

J'ai bien du terminer le bouquin de This et Gagnaire, j'avais pas le choix, je m'étais collé ça comme objectif pour ma chronique de samedi, je l'ai donc lu deux fois, genre le matin avant de bosser, le soir après, pendant, bref un vrai marathon, passionnant par ailleurs. Mais ma petite cuisine d'organisation n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus passionnant...Donc, LA question essentielle, existentielle du livre c'est: "la cuisine est-elle un art?", et si oui, quand est-ce que la cuisine en est un? Je ne vais pas vous faire le résumé du bouquin, vous n'avez qu'à vous réveiller pour m'écouter le samedi matin ou mieux, achetez-le pour le lire, et si vous n'avez pas d'argent, vous connaissez le conseil, volez-le! Non, ce qui m'intéresserait c'est que l'un ou l'autre des quelques lecteurs qui me font l'amitié de supporter ma prose, me donne sa réponse à lui (je n'en fais ni usage commercial ni radiophonique, rassurez-vous, et de toutes façons quand j'utilise quelque chose qui n'est pas de mon cru, je cite). La réponse à quoi? La réponse à la question (inutile-mais-justement-on-s'occupe-ici-de-choses-inutiles-et-c'est-ça-qui-est-bien) de savoir, la cuisine, à l'instar de la peinture, de la sculpture ou du cinéma, est-elle, oui ou non un art, et pourquoi? Si personne ne bronche, tant pis, je vous saoûle avec mon point de vue dans les prochaines éditions...Et tant que j'y suis, j'insiste allez-y, ne soyez pas timides, lâchez votre commentaire sur cette question vitale de l'art culinaire (pas juste des commentaires sur la météo ou la semaine de cinq jours, qui figurent quand même parmi les sujets les plus traités par la blogosphère ;-))...Allez, je retourne bosser, ce soir on crée des nouvelles recettes....J'vous en cause demain sauf si je me noie dans un maëlstrom culinaire.

14:27 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Art culinaire ! Un prof de philo a expliqué un jour que la cuisine était le premier des arts, car il regroupe des individus autour d'une activitée essentielle (manger), mais en apportant un (très gros) +. Viens ensuite l'art-chitecture, qui offre le cadre des agappes (quoique en tant qu'architecte je ne me considère pas comme un artiste, mais ça c'est une autre histoire), la musique, la peinture,..., le cinéma (qui nous montre de beaux exemples d'art culinaire -festin de babette, le cuisinier la femme et son amant, 9 1/2 semaine, l'aile ou la cuisse ;-) - mais aussi de la bouffe- les sempiternels hamburgers des cops de NY - je m'égare là),...
ALors y-a-t'il Art ? Oui, j'approuve cette idée mais comme le commentaire de Sophie, toute action culinaire n'est pas artistique.
Au fait, c'est quoi le titre du bouquin ?

Écrit par : Serge | 02/04/2006

Les commentaires sont fermés.