25/03/2006

Porteños

Allez, je fais mon petit observateur télévisuel...Mais de fait, comme "escapade gourmande" est rediffusé le samedi matin, et que -comme tout le monde le sait, bien entendu- le samedi matin je me lève à l'aube pour remplir mes devoirs radiophoniques, je regarde chaque semaine avec attention et professionalisme les reportages de Guy Lemaire. Ce matin, c'est une séquence sur Buenos Aires qui m'a ramené quelques années en arrière, du temps que les moins de quatorze ans moins le quart ne peuvent pas connaître, de quand j'étais consultant en coopération économique avec les pays émergents le jour (j'ai des preuves)et gastronome amateur le soir..

Buenos Aires, quand on se réveille le premier matin dans cette ville australe, à 15.000 kilomètres de la vieille Europe, on croit rêver, c'est Paris, un Paris Haussmannien, géométrique et où l'on parle espagnol avec l'accent italien...

Côté bouffe (je vais plus vite au restaurant qu'au musée, ça vous étonne?)L'Argentine est carnivore, sa viande de boeuf est probablement la meilleure du Monde, et on la trouve chez nous...Sauf que les argentins, quand ils mangent de la viande, c'est avec des cojones gros comme ça...(c'est une métaphore) Tous, j'ai dit tous (les poils peut-être pas) les morceaux de la bête terminent sur le barbecue: viande, avec ou sans os, tripe, pis de vache, et autres delikatessen... Et le régional de l'étape qui m'accompagnait de m'expliquer que le filet pur - qui nous excite tant que ça - est ici considéré comme un morceau pour enfants, ce qui chez cet homme de goût devait sûrement s'entendre comme une périphrase...

10:56 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Même pas l'temps !!! Ben oui même pas l'temps de regarder tout ce que j'enregistre : Escapade Gourmande, Les coups de cour de Bruno, Carte Postale Gourmande. Mais comme ça je ne suis pas tenté de ne pas vouloir regarder 1000 secondes !!! :-)))

Écrit par : Christian | 26/03/2006

Les commentaires sont fermés.