25/01/2006

Gastronomie historique - suite

Voilà, à la demande générale (!) la suite du feuilleton des reconstitutions historiques carémiennes et escoffières.

Tout d'abord la timbale de pâtes Antonin Carême:

On remarquera que la préparation gîte un petit peu côté gauche, mais la déco est plus lourde que le plat!...Il faut savoir que Carême était réellement obsédé par la présentation, ce qui explique la session de lutte gréco-romaine de cailles nues sur la croûte ainsi que les épées (on dit des hâtelets) chargées de langoustines et de crêtes de coq...Tout ça ne fait en rien avancer le schmilblick niveau goût, n'a aucun intérêt visuel avec nos yeux d'aujourd'hui, et est donc réalisé dans le souci de se mettre dans la peau du mangeur du XIX°... c'est peut-être kitsch, mais putain que c'est bon! (Bien que totalement démodée - j'aurais dû dire que ça arrache sa race- mon expression est tout à fait anachronique, je sais...)

La suite? Plus tard...

Merci à Sophie Goffaux qui m'a gentiment transmis cette photo

11:00 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

Commentaires

WOOOOOHHHH Q'cest BOOOOOOO On dirait du El Bulli un jour où Ferran a abusé du Rioja !!! Et ces hâtelets avec ces maginifiques crêtes de coq et ces superbes ........"Ecrevisses" ....

Écrit par : Christian | 25/01/2006

Bon ben voilà !!!! Ben oui, maintenant voilà !!! 1000 de différence. Il faut que tu t'y fasses !!! Tu ne réponds plus à mes messages!!! Tu es sans doute dépité, déçu de ne pas être le premier. Il faut que ton Ego s'y fasse. A +

Écrit par : Christian | 31/01/2006

pur beurre J'ai pas encore sorti toutes mes cartouches. Outre les dîners historiques, je participe régulièrement aux joutes organisées par la "confrérie de la tarte au maton grammontoise". Les filles se roulent nues dans le maton, et jai tout photographié à l'infrarouge. Bientôt sur mon blog, avec un référencement béton sur kaasexorama.vl

Écrit par : Carlo | 31/01/2006

hum sa a lair tt simplement Dlicieux

Écrit par : cocote chaude | 12/06/2008

Les commentaires sont fermés.