02/01/2006

Les affaires reprennent


 
Voilà, après une semaine d'absence, retour dans les murs de notre mmmmhère nourricière, à fourbir nos armes pour cette année 2006 qui promet d'être riche en activités culinaires et oenologiques, puisque c'est bien de ça dont on cause...
Mon petit cadeau pour bien commencer l'année, une jolie photo bien ringarde de "Panettone" (pas la peine de me dire que l'on aime pas ça parce qu'il y a des fruits confits, le panettone, c'est délicieux, surtout grillé le lendemain de la veille...)
Donc, voilà, j'aurais aimé - comme sur RTL - vous fournir un bêtisier pour cette année qui s'achève, mais mes archives ne le permettent pas encore (vous ne perdez rien à attendre le premier janvier 2007), donc on se contentera de mes voeux, ça fera l'affaire pour l'instant (en ce qui concerne mes bonnes résolutions, il faut un code d'accès...)
Nous y voilà, que souhaiter pour 2006 ?(à ceux qui lisent  la prose mes petits camarades mmmmhbloggers et la mienne, les autres n'ont qu'à attraper une indigestion (1) )
Christian a raison, restons, dans le domaine des voeux, dans la sphère oeno-culinaire...
Je vous souhaite donc pour 2006:
De ne manger que des choses qui vous feront plaisir
De découvrir des saveurs que vous  n'aviez jamais rencontrées
De vous apercevoir que vous aimez quelque chose que vous n'aimiez pas
D'oser enfin goûter quelque chose que vous n'osiez manger
De ne boire que des bonnes choses (avec modération bien entendu)
De ne jamais cesser d'avoir envie de connaître et de découvrir, c'est bon pour les neurones, et c'est bien connu, ce qui fait du bien à l'intérieur se voit à l'extérieur, pour paraphraser le slogan d'un géant de l'agro-alimentaire...
Allez, fin de l'intermède de saison, retour aux affaires courantes de ce blog, bientôt encore des critiques de restos, des recettes, des opinions très éclairées sur tel ou tel produit-pratique-plat-habitude, des concours et plein d'excellentes blagues très drôles. (et toujours les résultats du karting, bien sûr, bientôt on passera avant le classement du Dakar...)
 
 
(1) je plaisante bien entendu, pour ceux qui ne perçoivent pas encore le subtil deuxième degré qui imprègne mes logorrhées
 
 
 

14:51 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.