15/12/2005

Cospaïaïeaïeaïe....


"Mystery meets gastronomy"...Waouw... ca c'est le programme affiché...Ambitieux, et quand on se réclame d'un tel niveau d'enchantement, il s'agit d'être à la hauteur...
Donc, hier c'était l'anniversaire de notre humoriste maison (arrêtez de chercher, c'est François, le tendre devenu moëlleux depuis qu'il a été intrônisé par ces charmants élèves d'horeca formation -voir son blog-) et, c'était l'occasion de faire qu'est-ce que je m'étais promis dans mon "post" sur le carpaccio (cherchez, c'était il y a environ deux semaines), à savoir, roulement de tambour, aller découvrir le nouveau haut lieu de la (would be?) branchitude culinaire bruxelloise...le Cospaia...
Mystérieux? Bah, j'sais pas si le chef était malade, ou bourré, ou fâché, mais hier c'était  plutôt l'assiette...mystère...45 minutes entre l'entrée et le plat, j'veux bien qu'on a que ça à faire, JP, Duss et moi, mais ça fait long... Pas de bol, le teuton de la table à côté a reçu des coquillettes à la tomate alors qu'il avait commandé des calories genre choucroute ou steack...Et alors, la bouffe? (pardon, la suite du "baseline", ...gastronomy...)J'ai essayé le carpaccio "à la Cipriani" s'il vous plaît. Bel essai, mais il faut la citronner un peu la sauce, ça fait vraiment très mayonnaise....Le reste, de très bonne facture, mais pas de quoi faire durer le plaisir de l'attente pendant une heure...Le vin? C'est Duss qu'a tout bu, mais il paraît que c'était un St Nicolas (ou un Bourgueil, j'sais pu) passé en fûts de chêne neuf...
Au final? Une déco genre noir et blanc stylé, mais réussie (à part les sapins de Noël en fil de fer avec des boules genre virus HIV), un personnnel qui hésite entre le portage d'assiette compassé et le mouvement d'humeur quand on a le malheur de demander où ça reste....et l'addition, que c'est JP qu'a payé donc je sais même pas si c'était le coup de fusil....
Allez, je vais cirer mes Church's, repasser pour une fois mon costard de "prestige et élégance", domestiquer ma tignasse et je referai un essai un de ces soirs...
 
 

08:54 Écrit par Carlo | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

bonjour Carlo oufti à Liège on mange mieux ..sisss....

Écrit par : Mag | 15/12/2005

Bien que Français pur sucre ..."y a pas plus que moi" !!... Mademoiselle Mag, je me permets le plus aimablement du monde de faire un remarque sur votre commentaire.
En effet si votre remarque est fort juste, l'utilisation d'un dialecte se doit d'être complète. Et donc il eut été préférable, afin d'accentuer l'effet de votre assertion, d'écrire : "à Lidge" plutôt qu'à Liège.
Ceci dit en toute amitié de la part d'un Français pur sucre qui n'a aucune prétention en connaissance linguistique de ce plat pays.

Écrit par : Christian | 16/12/2005

petite correction !!!!! à "lièch"..... en bonne Liègeoise ... merci Christian

Écrit par : Mag | 18/12/2005

Les commentaires sont fermés.